C'est vrai Ca

Santé

15 mai 2024 à 15:18

Voir sur LinkedIn

A mort la pilule ! Vive la symptothermie !

Le post

La contraception, ça peut vite être un cadeau empoisonné 👇 (On parle majoritairement de la pilule ici.) Bien que les femmes ne soient fertiles que 6-7 jours dans le mois, Nombreuses sont celles qui décident d'éteindre leur cycle. La fertilité est un signe de santé et non une maladie qui doit être traitée par un médicament. Pourquoi ingérer des hormones de synthèse pour créer de fausses règles alors qu'il existe des méthodes naturelles ? Les méthodes de contraception classique (pilule œstroprogestative, microprogestative, ...) sont toutes au minimum associées à des problèmes de santé : → acné → dépression → prise de poids → infections vaginales → cancer du sein Si le but est juste d'avoir un effet contraceptif, pourquoi ne pas plutôt utiliser la symptothermie ? Elle est tout aussi voire plus efficace que les contraceptifs oraux. À l'inverse, si la contraception est utilisée pour l'acné, le SOPK, le SPM, l'endométriose, ... c'est une autre histoire. On parlera de tout ça les 3 prochains jours : Mercredi → L'acné Jeudi → Le SOPK Vendredi → L'endométriose P.S : J'ai forcément oublié 1000 infos dans ce carousel tellement il y a de choses à dire comme le fait que le stérilet hormonal n'est pas tant une meilleure solution ou que le stérilet en cuivre est le "moins pire".

Le débunk

Chouette, un post sur la santé féminine écrit par un homme. Afin d'éviter tout biais, nous avons également demandé à un homme de rédiger ce débunk. Ne revenons pas sur la nocivité potentielle de la pilule contraceptive. Même si des progrès ont été faits ces dernières années, les effets secondaires peuvent être importants et dangereux. La symptothermie consiste à surveiller son cycle afin de connaitre le moment où une femme sera fertile. La HAS appelle ceci "Méthode de connaissance de l'ovulation" et évalue le taux de grossesse entre 0,4 et 5% quand elle est bien suivie... Mais... le taux grimpe à 25% aux USA et 8% en France en utilisation "courante" ce qui est très largement supérieur aux méthodes "conventionnelles" et place cette méthode juste après le retrait. (source : https://cvc.li/GdecR) D'un point de vue plus militant, on pourrait également mettre ce taux de grossesse sur le fait que les femmes en couple cèdent parfois aux avances lourdingues de leur partenaire, même en période de fertilité et au final, cette méthode laisse encore porter aux femmes la responsabilité de la contraception dans le couple. Dans cet article, les chiffres avancés sont toutefois remis en cause de manière argumentée : https://cvc.li/QOcLX
Vous avez une question, une remarque ou une suggestion ? Nous vous répondrons au plus vite !
Contactez-nous